mercredi 9 mai 2018

MAI 2018: entre feux de joie et bazar

Feux de joie et bazar.

Un début de mois assez carnavalesque et résolument révélateur de l'effondrement final de l'Occident. Tandis que l'Ennemi, subjugué par la visite de son gourou-pharaon, bondit littéralement dans les rues et met soudain en déroute la vie quotidienne des goyim et autres sous-hommes, que fait le gouvernement ? Que fait la secte et la hiérarchie conciliaire (alias Église "Catholique") ? Est-ce qu'au lendemain  des événements d'Outremont, quelqu'un lève sa voix pour signifier son mécontentement par rapport à cette situation paranormale ?

Quid de la Loi 101, sur l'affichage en français ?

Non, à part le fait que le judéo-monde ait pris les commandes de l'ex-pays, imposé une fausse religion en la contrefaçon d'église -produit de ce qu'elle a infiltré-, et endormi le bétail qu'elle compte réduire en esclavage bientôt, il ne se passe rien du tout. Et le monde (antichrétien) se porte très bien. Il a été subverti depuis deux siècles et il redemande à être judéifié à dose régulière. Pourtant, il a vu que le monde ne va pas très bien. Sans plus. Affaire classée.


Le bazar, au sens figuré et au sens propre, dans la girouette que préside Bergoglio. Le diocèse de Montréal, et plus particulièrement la paroisse de Sainte Madeleine, dans le judéo-quartier de Jewtremont, organise, deux fois l'an, des ventes pour des levées de fonds (=bazar). Or, les ventes n'ont pas lieu devant ou à la sortie de l'église, ni même dans le sous-sol, mais bien dans l'église ! Du narthex au transept, en passant par toute une nef bourrée de cochonneries, l'accès au chœur quant à lui, bondée de hordes de pleutres qui s'empressent de s'achèter leur casse-croûte ! Des rangées entières de bancs couverts de tongs et de gue-nilles en vente. Aucun respect de la part de ces clients. Mais est-ce encore de leur faute s'il vont ensuite se repaître, gruger leur collation sur les bancs d'église, devant Notre Seigneur ?

Que ferait Notre Seigneur,
s'il descendait de Sa Croix, voyant cela ?

Une drôle de façon de fêter leur sainte patronne ! Car oui, Sainte Marie-Madeleine est fêtée le 3 mai. Mais non, dans cette église, c'est le climax du bazar. Les ventes sont à leur apogée. De l'argent ! Et comme si ce n'était pas assez, à la sortie, un préposé tout souriant vous remet, alors que vous quittez cette pauvre église convertie en marché aux puces, un papier avec tous les renseignements sur le prochain bazar, à l'automne. Une invitation à participer à nouveau à ce sacrilège. Eh bien, où n'est pas la surprise pour un catholique qui découvre les simagrées de cette secte apostate ? Dates du prochain bazar: 1-2-3 novembre ! La Toussaint, l'Office des Morts, oubliez ça ! Ce n'est plus du ressort de la religion polythéiste de Bergaugauche.

Force est de constater qu'en 2018, ce sont les marchands du temple qui sont maîtres dans les églises. Notre Seigneur Jésus-Christ, de Sa Croix, voit ce cirque avec dégoût. S'il descendait, trouverait-il encore un seul homme ayant la foi ? Et, de fait, quand il descendra, avec son fouet, il viendra y mettre l'ordre dont l'église conciliaire ne veut pas -pas plus qu'elle ne veut de lui d'ailleurs-, chassant ces êtres perfides, ces parjures qui ont troqué l'adoration du vrai Dieu pour faire de son sanctuaire un marché aux puces. Ah oui, une pensée et prières pour le pauvre Alfie Evans, dont il serait l'anniversaire aujourd'hui. Prions pour tous les enfants qui connaissent le même sort abominable, assassiné par des crapules, avec la complicité du Cardinal de Westminster et de l'Archevêque de Liverpool: honte à eux. Ils le paieront très cher!

La désolation du lieu Saint...

1 commentaire:

  1. Bonjour Mr J, merci pour cet article révélateur d'une société qui ne veut plus de son Souverain Créateur, honte au prêtre (peut-on encore dire Catholique? pas si sûr, objectivement non!) de cette paroisse conciliaire, c'est clair la secte V2 se cache de moins en moins sa protestantisation.
    Vidéo conférence de Mgr Williamson, vrai Œcuménisme https://youtu.be/zSXlZCrY8pI
    Dieu vous garde! un ami.

    RépondreSupprimer